Latécoère inaugure son usine 4.0 à Toulouse-Montredon

L'usine du futur Latécoère
Latécoère a inauguré son usine 4.0 de 6,000 m2 le 22 mai 2018 à Toulouse-Montredon
Latécoère inaugure son usine du futur à Montredon
Cette usine du futur est connectée, digitalisée et automatisée
Latécoère inaugure son usine du futur
L’usine digitale permet au groupe de réinternaliser une partie de la production de ses pièces élémentaires en aluminium
Yannick Assouad Latécoère
« Latécoère a retrouvé une rentabilité pour penser au futur et investir » Yannick Assouad
Latécoère inaugure son usine du futur
L’usine 4.0 de Latécoère est partenaire de la French Fab
Latecoere-Toulouse-Montredon
Les visiteurs ont pu voir à quoi ressemblera l’usine en 2020 grâce à la réalité virtuelle
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06

L’industrie du futur est déjà à Toulouse ! Le 22 mai 2018, Latécoère inaugurait son usine 4.0 en compagnie de ses clients, partenaires et collaborateurs. De nombreux institutionnels avaient également tenus à être présents. Un projet innovant soutenu par l’Europe qui permet à cet acteur historique de l’aéronautique d’optimiser sa compétitivité !

Une usine 4.0 tournée vers l’avenir et la productivité

Sous un ciel presqu’aussi bleu que l’habillage du bâtiment, les invités ont pu découvrir avec enthousiasme cette usine de 6 000 m2, construite en seulement huit mois sur un terrain de 4 hectares. Lors d’une visite guidée auprès des différents postes, les cadres du groupe expliquent comment cette usine du futur leur permet de réinternaliser une partie de la production de ses pièces élémentaires en aluminium, en vue de produire les portes d’avions pour Dassault, Embraer, Airbus, Boeing, Bombardier, etc.

« Notre objectif est de réaliser jusqu’à 500 000 pièces par an, soit une pièce toutes les minutes » Richard Montanel, Directeur de l’usine Toulouse-Montredon

L’usine est connectée, digitalisée et automatisée. Chaque machine peut fonctionner en autonomie pendant 18 heures : « Il s’agit d’être en mesure de produire 24 h/24, pour réduire le temps des cycles de production à 3 semaines contre 3 mois auparavant » explique Jean-Michel Tremoulet, Directeur Stratégie industrielle chez Latécoère.

Cette smart factory s’inscrit pleinement dans le cadre du plan de réorganisation « Transformation 2020 » qui doit répondre aux enjeux industriels, commerciaux et stratégiques de Latécoère.

« Le groupe a retrouvé une rentabilité pour penser au futur et investir. Nous devons être compétitifs sur nos marchés pour gagner de l’argent en répondant aux réductions des coûts de nos donneurs d’ordre. » Yannick Assouad

L’industrie du futur est déjà là !

Pendant la visite guidée, les invités ont pu assister au balai des robots autonomes se déplaçant de poste en poste. Ils ont ainsi découvert toutes les composantes qui permettent à Latécoère de se projeter dans l’industrie du futur tout en restant fidèle à son audace, son excellence et son engagement : solutions RFID (radio frequency identification), internet des objets, robots et machines automatisées…

Grâce aux partenaires Dassault 3D Systems et Visiativ, les visiteurs pouvaient également se projeter dans un modèle virtuel de l’usine de Toulouse-Montredon telle qu’elle sera en 2020, avec l’ensemble de ses équipements et sa nouvelle extension de 3 000 m², qui va accueillir l’activité de traitement de surface.

Un pari gagnant, car cette usine 4.0 est déjà labellisée « Vitrine de l’industrie du futur » par l’Alliance Industrie du Futur, et partenaire de la « French Fab ». Une reconnaissance qui laisse envisager un avenir prometteur.

Un projet ancré à Toulouse… et soutenu par l’Europe

« On n’oublie pas notre histoire toulousaine » a déclaré Yannick Assouad lors de l’inauguration. La réalisation de cette usine connectée relève d’une volonté combinée et d’un engagement partagé avec Toulouse Métropole et la Région Occitanie. « Je suis fier que le 1er avionneur historique de la ville rose reste ainsi fidèle à Toulouse. Latécoère confirme notre stratégie d’attractivité et conforte le statut de Toulouse en tant que capitale mondiale de l’aéronautique » se félicite Jean-Luc Moudenc. De son côté, Carole Delga a salué « l’exemplarité et les solutions innovantes auxquelles le groupe Latécoère a fait appel ».

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) a également soutenu le projet avec un investissement de 37 millions d’euros. Ambroise Fayolle, Vice Président de la BEI, a d’ailleurs déclaré : « Aujourd’hui, La Banque de l’Union Européenne est très fière de soutenir le projet industriel ambitieux de Latécoère au cœur d’une région particulièrement dynamique ».

Le financement de la BEI permettra également de soutenir les activités de recherche, développement et d’innovation de Latécoère afin d’améliorer la compétitivité de Latécoère dans un objectif d’excellence industrielle.

06_Latecoere-Toulouse-Montredon-photo-groupe©D.Becus

Aux côtés de Yannick Assouad, CEO de Latécoère, et des collaborateurs du groupe, étaient présents : la Présidente de la Région Occitanie Pyrénées – Méditerranée Carole Delga et le Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc.